DID-1 Magazine

Magazine DID-1, Vick et Vicky s’associent pour la deuxième fois en couverture au magazine Did-1

DID-1 magazine

L’association Did -1:

DID-1 pour « Diabétique Insulino-Dépendant de Type-1 », c’est le « nom de code » que connaissent par cœur les enfants

Ils ont malheureusement attrapés cette maladie aujourd’hui sans remède et qui vient perturber et modifier profondément leur quotidien.

Ils sont ainsi plus de 25.000 enfants en France, de plus en plus jeunes, à devoir subir cette injustice.

La situation…

Les défenses immunitaires de l’enfant se dérèglent et s’inversent qu’un des organes vitaux qu’est le pancréas se retrouve alors en partie irrémédiablement détruit.

Ces cellules alors détruites permettaient de sécréter l’insuline dont le corps a besoin pour réguler constamment le taux de glucose dans le sang.

L’enfant se retrouve alors contraint de simuler le fonctionnement de son pancréas par de multiples injections d’insuline.

De jour comme de nuit, entrainant malheureusement le plus souvent d’autres complications organiques (yeux, reins, muscles, cerveau, …).

magazine BD DID-1

Ces fameuses cellules du pancréas se nomment « Les Ilots de Langerhans », nom que l’ont a donné à notre jeune Association qui a pour seul objectif d’apporter du sourire, de la joie et des couleurs auprès des enfants, par de multiples activités.

Nous leur sommes entièrement dédiés à 300% !

Le magazine « Le Club des DID-1 »

Le magazine « Le Club des DID-1 » est notre premier support de communication et de partage. Il se veut être une sorte de « Journal de Spirou » ou « Journal de Mickey » où la BD y trouve toute sa place.

C’est pourquoi nous sommes les plus heureux lorsque des auteurs BD ou comme les Editions P’TIT LOUIS nous rejoignent dans cette aventure pour le plus grand bonheur de nos enfants !

Ce magazine est entièrement conçu et financé par l’Association, et distribué gratuitement à tous les enfants DID-1 qui nous en font la demande.

Pour l’instant, 1000 exemplaires sont tirés et distribués un peu partout en France, l’objectif des 25.000 est encore certes loin mais cela fait partie de notre détermination sans faille d’y parvenir !