Un grand nom de la BD nous a quittés… Malo LOUARN

Malo LOUARN est né à Melun (77), le 29 avril 1949 et il nous a quittés le 5 novembre 2023 à Argol.

Malo LOUARN lors d’une conférence de presse pour l’Ouvrage « Les nouvelles aventures de Rona tome 2 »

Ce jeudi 9 novembre, à la demande et au souhait de la famille, par amitié réciproque, l’auteur Bruno Bertin, complice de Malo, lui a rendu un dernier hommage…

… lors de la cérémonie qui a eu lieu dans l’église de son village à Argol (Finistère), ainsi que sa fille Gwennyn, en présence de très nombreux amis venant de toute part.

Voici l’hommage de Bruno :

Demat Malo !

Avant de commencer de vous parler de Malo,

Je souhaite remercier toute sa famille, sa femme, ses enfants, ses sœurs, ses frères pour leur amitié, et même si c’est difficile, je suis fier et honoré de m’adresser à vous.

Malo est né en 1949 à Melun dans une famille nombreuse de Bretons de Paris (à Yerres).

Il fait des études dès son plus jeune âge en Bretagne en pensionnat à Plouézec, puis à Saint-Joseph et à Saint-Martin à Rennes où sa famille est venue s’installer.

Dès 8 ans, il dessine des bandes dessinées. Il imite Astérix, fait une planche et l’envoie à Uderzo et Goscinny qui l’encouragent à continuer.

Plus tard, Malo fait des études universitaires à Rennes 2 « anglais, civilisation américaine, breton, gallois » tout en gardant cette passion du dessin qui lui permet de croiser, entre autres, le dessinateur Jean-Claude FOURNIER qui lui donne des conseils et l’invite à s’installer dans son atelier.

En 1971, il participe au Grand prix du Lombard organisé par le journal Tintin. Le jury est composé de prestigieux dessinateurs et scénaristes comme Hergé, Franquin, Goscinny, Uderzo, Greg, Hugo Pratt, Jijé... et il remporte le prix.

Il est engagé à Tintin où il débute avec une BD féerique « Goulven et Folko ».

Plus tard, Il crée une petite fée bretonne nommée « Gwennyn » qu’il dessine dans le journal Spirou.

Mais voilà, Malo aime le social, le quotidien, et en 1977, il dessine cette magnifique et indémodable bande dessinée satirique humoristique de la politique et du monde financier intitulée « Le candidat » qui est publiée dans le journal Spirou.

C’est en 1981, au moment des élections présidentielles, et faisant suite au refus de Dupuis d’éditer cette bande dessinée en album, qu’il décide de la publier lui-même en noir et blanc.

Un magnifique élan populaire sans suivi qui l’amène à rééditer l’ouvrage par deux fois. Il cède ses droits à un éditeur allemand et néerlandais.

Porté par tant d’encouragements, il poursuit son aventure d’auto-édité avec 2 autres bandes dessinées mais cette fois en couleurs. Le thème n’est pas choisi au hasard, c’est le monde du football qu’il affectionne tout particulièrement.

Les lecteurs vont ainsi découvrir avec joie et toujours sous l’aspect d’une comédie humoristique/satirique, « la vedette » et « le canonnier de Vodkagrad« .

Ces albums sont publiés à 12000 exemplaires chacun et commercialisés par 4 maisons d’édition  pour la Bretagne, la France, la Belgique, la Flandre et les Pays-bas. Ils sont traduits en allemand.

Mais Malo n’est pas qu’un simple dessinateur et scénariste de bandes dessinées, c’est aussi un illustrateur, illustrateur de presse et de télévision.

Avec Gégé, il réalise aux Editions Vents d’Ouest  la bande dessinée « Attention Mââr-rhân veut faire évoluer l’humanité » tout un programme !

De plus, Malo dessine en direct avec lui des dessins d’actualités chaque semaine sur FR3 Bretagne.

De même, il dessine pour l’émission « à nous deux » de Patrick Poivre d’Arvor sur Antenne 2.

Rapproché par les éditions Ouest-France par le directeur de collection Gisserot, Malo réalise une nouvelle série intitulée «Rona». 5 bandes dessinées sont publiées.

Il collabore également avec Vent d’Ouest pour de nombreux recueils humoristiques.

En 1987, Malo suit sa femme Françoise qui reprend l’exploitation familiale. Il prend conscience de la situation et des difficultés des agriculteurs.

Il réalise ainsi de nombreuses illustrations pour des revues bretonnantes comme « Louarnig » ainsi que le journal du monde agricole « Paysan Breton ».

Un album en sortira « Agriculteurs que du bonheur » avec le GPA de la Presqu’ile de Crozon.

N’oublions pas les bandes dessinées « le commissaire Keuye« aux éditions « Boiselle Lohman »,

« Les routiers » avec le dessinateur Dominique Mainguy aux éditions Lefranc et

« le barbouilleur du Pananatèse » édité par la Commission européenne de Strasbourg en 27 langues pour les langues minoritaires.

En 2007, Malo accepte en toute amitié la réédition du Candidat aux Editions P’tit Louis, une restauration importante est réalisée pour que cet album soit en couleur.

Le public est tellement heureux de re et découvrir cet ouvrage culte humoristique/satirique que les éditions avec la complicité de Malo envisagent cette fois de publier une nouvelle trilogie inédite intitulée «Les nouvelles aventures ce Rona».

L’engouement et le vif intérêt que porte le public sans défection démontre que l’œuvre de Malo est intergénérationnelle et toujours d’actualité.

Il encourage Malo et les éditions à continuer les publications, mais cette fois-ci en restaurant les 2 bandes dessinées du célèbre footballeur Dupaxon  » la vedette » et « le canonnier de Vodkagrad« 

et ainsi permettre de finir cette trilogie inachevée attendue par tous depuis plusieurs années avec l’album intitulé « la taupe de Botagogo ».

En 2012 , Dupaxon revient avec « le Book ».

Enfin, pour terminer cette rapide présentation de son œuvre éditoriale,

Malo, c’est en tant qu’auteur et ami que je tiens à te dire, encore merci.

Merci de nous avoir transmis tes passions, ton enthousiasme, ton indépendance et ton sens critique avec humour et respect.

Malgré que tu rejoins tous ces grands noms du 9ème art ainsi que les personnes qui te sont chères, tu restes toujours présent avec nous !

Certes, nous ne pouvons plus nous parler et nous voir comme avant mais tu fais partie de ces personnes dont la belle âme est éternelle.

J’adresse toutes mes sincères condoléances à ta famille et à tes amis.

Kenavo Ar Wech All !

En savoir plus sur l’auteur, cliquez sur ce lien

Reportage 1/3 sur le Candidat
Reportage 2/3 sur le Candidat
Reportage sur le Candidat fin
Souvenir : Dédicace de Malo LOUARN