Marc Ratal, Bruno Bertin : naissance d’un auteur de BD… Episode 1

Devenir un auteur de BD, combien d’entre nous en ont rêvé et ce rêve est souvent la conséquence qui peut se produire lors d’une lecture d’un ouvrage, d’un film ou d’une rencontre. Pour Bruno Bertin, l’auteur de la série des aventures de Vick et Vicky, c’est la découverte dans son enfance d’une bande dessinée qu’il avait prise à ses parents.

Et en décembre 2013, soit plus de 40 ans après cette découverte, un fait va se produire digne d’un conte de Noël. C’est ce que nous allons vous raconter maintenant…

vicky

1995-1996

Remontons le temps… en 1995/1996, deux jeunes étudiants (Jérôme et Gildas) frappent à sa porte. Bruno a réalisé ses deux premiers albums de BD dans la série, les aventures de Vick et Vicky ayant pour titre « Le trésor des Chevrets » et « le Mystère du Baron de Lorcy » (Ce sont des aventures dans l’esprit de Tintin, de la Patrouille des Castors ou du Club des Cinq pour ceux qui ne connaissent pas encore cette série).

bd-vick.et.vicky.tresor.des.chevrets-170-1[1] bd-vick.et.vicky.mystere.du.baron.de.lorcy-170-2[1]

Ces étudiants passionnés dès les premières heures par cette nouvelle série de BD d’aventures « jeunesse » viennent demander à l’auteur l’autorisation d’utiliser ses personnages pour une exposition sur le thème du Mont-Saint-Michel mais également pour illustrer leur petit journal et réaliser un reportage sur lui.

Lors de cette rencontre, ils apprennent que la passion de Bruno Bertin pour le dessin vient d’un ouvrage qu’il avait pris à ses parents lorsqu’il n’était pas plus haut que 3 pommes, ou bananes, comme vous voulez.

 Quel livre pouvait avoir donné à l’auteur de Vick et Vicky cette passion pour le dessin et l’aventure ?

Elle vient d’un ouvrage de BD qui fut réalisé en 1946 par l’auteur Marc Ratal publié aux Editions Campéador*, son titre  » Puck reporter- Le trésor du Baron Goodman ». Mais au grand désespoir de Bruno et certainement de d’autres jeunes gens, Marc Ratal n’a réalisé que deux albums de bande dessinée des aventures de Puck reporter.

marc-ratal-puck-baron marc-ratal-puck-baron-dessi marc-ratal-puck-baron-bd

*(les éditions Campéador publièrent entre autre un autre auteur qui devint célèbre pour tous les collectionneurs de BD,  F. Funcken).

 Malgré ses recherches, Bruno n’a jamais réussi à trouver le deuxième album, et pour cause il le découvrira quelques années plus tard grâce à la ténacité de Jérôme (l’un des deux étudiants). Ce deuxième tome ne s’intitule pas « Puck reporter en Afghanistan » comme indiqué sur le premier, celui qu’il possédait,  mais « Puck reporter vers Kaboul ». Jérôme, lors d’un stage qu’il effectua, lui enverra l’ouvrage de Belgique. Ce sera pour Bruno sa première belle surprise

marc-ratal-puck-reporter-ka marc-ratal-puk-kaboul-11 marc-ratal-puck-kaboul-25

Fort de cette découverte, Bruno décide d’en savoir plus sur Marc Ratal et pourquoi pas concrétiser un rêve d’enfant : le rencontrer. C’est quand même l’auteur qui lui a donné l’envie du dessin, de raconter des histoires pour se distraire mais aussi faire rêver ses contemporains. Hélas, ce ne sera pas facile car Marc Ratal n’est pas le vrai nom de l’auteur, c’est un pseudonyme. Les seules indices que possède Bruno, et cela grâce à ses recherches sur Internet, sont que cet auteur fut médecin, qu’il vit en Belgique et qu’il est né en 1922. Cela donne peu de chance de le rencontrer et encore moins de le retrouver. L’avenir prouvera le contraire.

 

Laisser un commentaire