Bruno Bertin Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres

Le 19 octobre 2018, à 18h, à la mairie de Rennes, Monsieur Benoît CAREIL, adjoint à la Maire de Rennes,  Délégué à la Culture et Monsieur Jean-Louis Pesch, auteur entre autre de la série Sylvain et Sylvette, officialisaient la distinction de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres à l’auteur Bruno Bertin qui dessine entre autre les aventures de Vick et Vicky et cela devant plus d’une centaine d’invités venant de toute la France.

Cette distinction est décernée par le Conseil de l’ordre des Arts et des Lettres et du Ministère de la Culture à la demande de nombreuses personnalités.

Photos : Didier Saint-Martin

Le discours de L’auteur BD Bruno Bertin Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres

Monsieur l’adjoint à la Maire de Rennes, Délégué à la culture, cher Jean-Louis, vous qui êtes tous venus et à tous ceux qui m’ont envoyé des témoignages d’amitiés, un seul mot « Merci ! » 

Merci à la ville de Rennes, Madame la Maire, à ses collaborateurs et à vous Monsieur Benoît CAREIL qui ce soir les représentez afin d’officialiser cette distinction qui a été souhaitée par de nombreuses personnalités. 

Merci au Conseil de l’ordre des Arts et des Lettres et au Ministère de la Culture d’avoir jugé que j’étais digne de la porter, mais si ce soir je suis à l’honneur, c’est grâce à vous tous ainsi qu’à mes proches et à ma famille.  

Comme vous le savez, Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres est une récompense aux personnes qui se sont distinguées par leurs créations dans le domaine artistique, littéraire ou par la contribution qu’elles ont apportée au rayonnement des arts et des lettres en France et dans le monde.

Comme vous l’avez compris et pour rappel

Cette distinction fait suite à : Ma participation avec toute une équipe à la création du Centre Régional du Livre en Bretagne jusqu’à la naissance de Livre et Lecture en Bretagne où j’ai eu l’honneur d’avoir comme présidents et amis Monsieur Yannick Pelletier et Monsieur Yves Bescond dont la valeur de leurs engagements m’a donné l’exemple. 

Mon implication aussi durant plusieurs années bénévolement à la création du premier annuaire des auteurs, illustrateurs, dessinateurs et scénaristes de bande dessinée en Bretagne pour le compte du Conseil Culturel de Bretagne sous la magnifique présidence de Per Denez et Jean-Louis Latour sans oublier leur directrice de l’époque, Madame Lena Louarn. 

Enfin, modestement, pour être le fondateur de l’une des très rares sociétés d’édition en Bretagne dont les principales lignes éditoriales sont la bande dessinée et le livre jeunesse, les éditions P’TIT LOUIS. Basées à Rennes ils fêterons en 2020 leurs 30 ans d’existence.  

Cette société, sous la présidence de Muriel avec sa petite équipe, ne se contente pas de faire de l’édition, de la diffusion et de la distribution mais aussi parraine, depuis plusieurs années, quand c’est possible, des libraires, des éditeurs et des auteurs au travers de prix comme celui du Prix Vick et Vicky remis par des salons à un auteur de moins de 5 ouvrages, de soutiens financiers à des acteurs de la chaîne du livre en fonction de ses moyens et de la mise à disposition de ses connaissances et de sa logistique. 

Pour moi, ce soir ce sont toutes ces personnes qui, au travers de cette distinction, sont honorées. 

Merci Jean-Louis de m’avoir proposé d’être mon parrain et de m’avoir donné toi ainsi qu’Arlette toute votre amitié.

 Avant de finir, j’aimerais rendre un hommage à plusieurs personnes qui ne sont plus et qui m’ont donné leur amitié et leur joie de vivre.

 Au dessinateur et médecin Monsieur Paul Verbeeck, alias Marc Ratal, l’envie d’être ce que je suis aujourd’hui. Il dessina deux bandes dessinées « Puck Reporter » durant ces études de médecine en 1946/1947 avant de se consacrer à l’apaisement de la souffrance humaine. Une vraie joie de vivre !

 Un hommage aussi au parolier et romancier Monsieur Jean Rolland, le premier complice de mes héros Vick et Vicky, dont la gentillesse et le respect resteront à jamais dans ma mémoire.

 Et enfin à mon très cher et vénéré Dominique, fils de Jean Nohain, qui hélas nous a quitté lui aussi l’année dernière. Je suis fier de vous faire partager l’une de ses philosophies qui résume bien ce moment :

 L’enthousiasme est la clé du bonheur !

 Votre présence, les témoignages reçus, et cette officialisation de cette distinction de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres par la ville de Rennes est un vrai moment pour moi de bonheur

 et cela me donne mes amis pour le présent et pour l’avenir beaucoup denthousiasme à continuer ensemble ce magnifique parcours.

 Merci !