Rennes : une bande dessinée entre au Stade Rennais

une-bande-dessinee-entre-au-stade-rennaisVingt ans d’édition de Vick et Vicky, autant de présence pour le Stade Rennais football-club en Ligue 1, sans discontinuer, les éditions P’tit Louis et le club ont décidé de fêter cela ensemble.

Frédéric de Saint-Sernin, le président du Stade Rennais football-club, et Bruno Bertin, scénariste et dessinateur aux éditions P’tit Louis, à Rennes, ont choisi de souffler, ensemble, vingt bougies. Pourquoi donc ?

« Vingt ans de présence continue en Ligue 1, cela peut paraître banal, mais je crois qu’il n’y a que quatre clubs qui ont connu cette longévité, vécue cette performance », confie le président.

Vingt ans, c’est aussi l’âge des aventures de Vick et Vicky. Vick, Vicky, Marc, Angélino sont nés de l’imagination de Bruno Bertin, il y a déjà vingt ans. Et leur succès ne se dément pas. Le petit nouveau qui vient de sortir, avec la complicité du Stade Rennais football-club, Disparitions au stade, devrait y contribuer un peu plus (1). « Vick et Vicky avaient envie, depuis longtemps, de vivre une aventure à Rennes. Et, comme nous avions vécu quelque chose de fort avec Malo Louarn, ici, on s’est dit… », confesse Bruno Bertin.

Voilà donc pourquoi ! Un premier tirage de 8 000 exemplaires a été réalisé. Il existe une version spéciale anniversaire (1 000 exemplaires) vendue 25 €. On peut trouver cette édition spéciale à la Boutique du Stade Rennais.

Relation de proximité avec la jeunesse

disparition-au-stade-rennesSans bruit, sans autre ambition que celle de « rendre heureux », comme il le dit souvent, ceux qui le lisent, Bruno Bertin a, ainsi, mis au monde vingt tomes de cette bande dessinée. Elle a été tirée et retirée à plusieurs centaines de milliers d’exemplaires. Les aventures « populaires » de cette mini-meute, un peu scoute sur les bords, ont séduit la jeunesse mais aussi des adultes qui n’oublient pas qu’ils ont été enfants.

« Ce que fait le Stade avec nous, aujourd’hui, c’est un bel hommage à tous les lecteurs »,commente encore Bruno Bertin.

Frédéric de Saint-Sernin explique les raisons de ce rapprochement avec l’éditeur : « J’espère, samedi, avec le match Rennes-Valenciennes, que le public, à travers notre affiche, notre fascicule de match, découvrira le lien que je veux très marquant d’une meilleure cohérence entre la culture, dans sa diversité, et le sport. Le club doit être attaché à son environnement culturel. »

stade-rennais-bdLe président du Stade Rennais a également dit combien il souhaite que le Stade Rennais mise sur une relation de proximité avec la jeunesse rennaise et au-delà : « Au travers de ces aventures, de cette nouvelle énigme, autour du football, on remet beaucoup de sensibilité au coeur du football. On regagne la confiance de ceux qui aiment le football avec le regard des enfants. On le constate toujours, le regard des adultes est beaucoup plus dur. Il faut redevenir enfant ou adolescent, d’une certaine manière, pour porter le football dans notre coeur. Un album comme celui-ci peut nous permettre de redécouvrir pourquoi, enfant, nous avons tant aimé le football. »

 


ouest-france ouest-france-2

Magnifique reportage dans le Ouest-France aujourd’hui qui annonce les 20 ans de la Ligue 1 du Stade Rennais et des 20 ans de la naissance de Vick et Vicky. Nous devons ce magnifique papier à Edouard MARET. Bonne lecture à tous !

Laisser un commentaire